Pour la deuxième petite L. née chez un ami d'enfance dont la maman a, plus ou moins directement, appris à lire à toute ma famille (à mon Amoureux, puis, l'année d'après à moi qui ai ensuite appris à mes enfants CQFD), je suis repartie sur la barboteuse des intemporels à laquelle je voue un culte. Dans le wax aux oiseaux cher à mon coeur (pour me préparer peu à peu à l'idée qu'un jour je n'en aurai plus, je suis allée me réapprovisionner en wax au marché de la ville voisine... ça vire à l'addiction cette histoire. J'hésite entre vous les présenter dans un prochain article ou continuer au fur et à mesure de mes utilisations ce qui est plus aléatoire, mais aussi plus exigeant...).

Donc voilà la deuxième petite barboteuse:

DSC05692

DSC05693

Bon, à mon grand regret, je crois que je me suis trompée de sens en posant les boutons pression à l'entrejambe... et j'espère qu'ils tiendront !

Pour les bretelles j'ai choisi des boutons parmi mes préférés (oui je sais j'ai déjà dit que mes préférés étaient les boutons de nacre, ou les boutons de verre de Briare, mais dans mon stock varié de fille de fibulanomiste, je ne peux pas m'arrêter là !)

DSC05696

 

J'espère qu'ils aimeront. Je ne connais presque pas la maman de cette petite L. et ai fait "comme pour moi" ce qui est parfois risqué.

Je reprends deux robes coupées il y a un moment maintenant pour Lou !