Je continue dans mes évocations en couture.

Pour cette robe, c'est l'Egypte: grande étendue de sable clair (lin/coton beige de chez Stop Tissu, presque donné), bande de terre plus riche et fertile du bord du Nil (lin marron de sur mon marché aux tissus). Et pour les boutons (en métal, contrairement aux apparences, donnés par ma maman) tressage de plantes d'eau (osier? papyrus?).

DSC03321  DSC03323

 

En la voyant à côté de sa copine, je me suis dit que ce pourrait être le début d'une trilogie; l'air, la terre, le feu... Et puis on a vérifié et constaté que ce n'était pas l'air, mais l'eau au départ... Et ça m'inspire beaucoup moins (bon, on pourrait être de mauvaise foi et décréter que la précédente, c'était de l'eau, un galet  et le reflet des sardines, mais ce serait être de mauvaise foi, comme je l'ai dit...). Alors je pense que je vais laisser tomber l'idée de la robe "Feu"... Ou pas. A voir...