Pour la garde-robe de la petite éclopée, il nous fallait encore du rouge.

L'occasion rêvée d'utiliser:

- la robe que ma belle-mère m'a donnée pour recyclage,

- le merveilleux tissu japonais avec lequel j'avais pris la décision de la marier (en réfléchissant sur un autre projet, celui qui est mis en stanby depuis que je suis entrée dans ma période rouge),

- le patron "Milàno" de "C'est dimanche" qui est le tout premier à m'avoir fait craquer, mais que je n'ai acquis que très récemment. En 8 ans... Déjà !

Bon... J'ai rencontré quelques galères. Quand j'ai lancé un oeil fier sur ma robe enfin toute assemblée et me suis aperçue que j'avais cousu le dernier morceau du dos et le côté alors qu'une des bretelles faisait un tour sur elle même, j'ai été à deux doigts de me mettre à pleurer ou de tout déchirer, mais vu que c'était la robe de ma belle-mère, je ne pouvais pas trop faire ça. Alors j'ai serré les dents, attrapé mon découd-vite et je m'y suis remise avec application.

J'ai aussi trouvé qu'il y avait BEAUCOUP de finitions à la main pour moi qui n'aime pas ça. Mais je m'y suis collée en pensant à ma grand-mère, et le jeu en valait la chandelle, j'adore le résultat, malgré quelques petits défauts.

Je n'ai pas fait la série de coutures sur les bretelles parce que j'avais peur que ça ne casse l'effet de mon joli tissu (on ne le voit pas bien mais c'est une tuerie, avec des silhouettes de fleurs dorées!), mais je tenterai une prochaine fois !

DSC05671

Sur l'éclopée:

DSC05673  DSC05675

Bon, je pense qu'elle est équipée pour les trois jours de grand soleil, là (et je n'aurai pas le temps d'en faire une autre, en plus !).

Et ma belle-mère est bien élevée, elle ne dira pas si elle trouve ça affreux.